LE MEMOIRE DE MASTER VITE FAIT BIEN FAIT

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Mon mémoire est fini, je n’ai plus qu’à l’écrire

Le mémoire de master vite fait bien fait

Étudiants….

Vous avez un mémoire à écrire
et voulez optimiser le temps que vous y consacrez ?

Vous ne voyez pas l’intérêt de noircir des dizaines de pages qui risquent de finir  noyées sous la poussière d’une obscure bibliothèque universitaire, alors même que votre priorité est de préparer votre avenir professionnel ?

Alors voici ce que vous apprendra ce livre :

• Comment vous organiser pour écrire votre mémoire plus vite que vous ne l’auriez jamais espéré, même dans vos rêves les plus fous.
• Comment  mettre à profit tout ce travail pour réussir votre insertion professionnelle avant même la fin de vos études.

Que vous soyez à sept jours de la date de rendu de votre mémoire sans en avoir encore écrit une ligne, ou que vous vouliez au contraire vous y mettre dès le début de l’année pour pouvoir ensuite vous concentrer sur la recherche d’un stage ou d’un emploi, ce livre est un manuel d’efficacité comme vous n’en n’avez encore jamais lu.

Nicolas Beretti vous livre dans son nouvel ouvrage les clefs de votre nouvelle efficacité, tirées de sa propre expérience. Oui, il est possible de travailler moins en s’organisant mieux tout en mettant les meilleures chances de son côté pour son avenir professionnel !

Biographie de l’auteur
Diplômé du Celsa, chargé de cours à Paris Dauphine et Paris Descartes, Nicolas Beretti est entrepreneur. Passionné par l’innovation, il a fait de son mémoire de Master 2 un livre à succès (”Stop au PowerPoint !”, Dunod, 2011) et partage ici le fruit de son expérience. Plus d”infos sur nicolasberetti.com

Éditions du Palio
Langue : Français
Prix : 19,50 euros
Pages : 192 pages (broché)
Format : 14,5 x 22 cm
Infographie et PAO : L’atelier cortical
Diffusion / Distribution : Sodis (723-229-3)
ISBN : 978-2-35449-031-7

> Se procurer ce livre via internet : Amazon - Fnac
Parution : décembre 2012

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »